Page 25

Timefair-Ete2015

« POUR TROUVER VOS LIMITES, VOUS DEVEZ TOUJOURS LÉGÈREMENT LES DÉPASSER » Michael Schumacher SPÉCIFICITÉS ET FONCTIONNEMENT DE LA ROYAL OAK CONCEPT LAPTIMER MICHAEL SCHUMACHER Traditionnellement, les courses mécaniques sur circuit court sont chronométrées depuis le bord de la piste, avec deux chronographes à déclenchement manuel ou plus. À la fin d’un tour, la première montre est arrêtée en même temps que la seconde est lancée. Si l’on utilise un chronographe à rattrapante celui-ci sert uniquement à mesurer les temps intermédiaires. Lorsque le chronographe est lancé, les deux aiguilles des secondes tournent en même temps. En actionnant le poussoir de la rattrapante, une aiguille s’arrête pour permettre la lecture du temps intermédiaire, tandis que la seconde poursuit sa course. En actionnant de nouveau le poussoir de la rattrapante, la première aiguille se resynchronise sur la deuxième, et les deux poursuivent le chronométrage. La Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher Audemars Piguet est constituée quant à elle d’un unique chronographe équipé de deux aiguilles centrales, indépendamment contrôlées par trois poussoirs : le premier positionné par convention à deux heures pour démarrer et arrêter le chronographe, le deuxième à quatre heures pour remettre le chronographe à zéro, et le troisième poussoir, le plus important, à neuf heures. Celui-ci permet d’arrêter l’une des deux 25 aiguilles du chronographe, et de remettre simultanément l’autre à zéro en la redémarrant. Ainsi, le chronométrage du tour suivant commence avant même que l’on ait fini de relever le temps précédent. Cette montre permet ainsi de se passer du système à deux chronographes ou plus, en simplifiant le procédé par l’utilisation d’un seul et même chronographe de poignet. La montre peut également conserver un temps de référence spécifique : il suffit de stopper une aiguille avec le poussoir à neuf heures, et d’utiliser ensuite le poussoir du flyback à quatre heures pour remettre l’autre aiguille à zéro et lancer le chronométrage d’un nouveau tour. Enfin, la montre peut être utilisée comme un chronographe flyback classique en faisant fonctionner les deux aiguilles simultanément. La Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher est le premier chronographe mécanique au monde doté d’un système de chronométrage de temps au tour consécutif en alternance, avec fonction flyback, imaginé et conçu spécialement pour mesurer les temps en continu sur le circuit, avec une précision sans faille.


Timefair-Ete2015
To see the actual publication please follow the link above